Partagez|

What are you hiding to me? ft Delmos

InvitéInvité
MessageSujet: What are you hiding to me? ft Delmos Dim 5 Déc 2010 - 21:24

Aujourd'hui j'avais rendez-vous avec Delmos. Il était un de mes amants, un des rares du moment d'ailleurs je m'étais calmée de ce côté là. Je préfère la qualité à la quantité. Et puis maintenant que j'espionnais pour les Titans j'essayais d'avoir des relations un peu plus utiles. Tout ce qui pourrait aider les Titans à se débarrasser des Dieux et de mon père en particulier me convenait tout à fait. Quand j'y pensais ce paradoxe que j'avais en moi pouvait prêter à sourire. Plus douce, souriante et attachante que moi ce n'était pas possible. Et pourtant quand je pensais à mon père, je sentais la colère grondait en moi. Enfin, tout ce que je pouvais faire pour aider ma mère, une titanide, était le bienvenue. Mais ce n'était pas ce qui me préoccupée aujourd'hui.

Delmos éveillait ma curiosité chaque jour un peu plus. Avec lui je ne savais jamais quoi penser. De lui en tout cas. Et je ne savais pas trop ce que lui pensait de moi. Mon charme semblait fonctionner différemment avec lui et je n'avais pas l'habitude de cela. C'était tellement coutumier pour moi que les hommes, et les femmes, soient sous mon charme, que voir Delmos assez distant et peu bavard me rendait perplexe. Il avait toujours l'air d'avoir une idée derrière la tête. Laquelle...Telle était la question à laquelle je m'efforçais de trouver une réponse.

Nous nous voyions toujours dans toutes sortes de lieux. Les thermes, la Maison Close, le temple de la luxure...Aujourd'hui c'était au temple de la paresse d'Elefteri. C'est un hôtel de luxe, parfaitement confortable et assez discret. Ce que j'apprécie car je n'aime pas m'afficher avec mes amants et amantes. Je préfère la discrétion. A la Maison Close je me contente de jouer de ma sensualité, de flirter, de séduire rien qui ne nécessite de la discrétion. Pour le reste...Je m'étais vêtue d'une longue robe blanche tenue aux épaules par deux belles broches dorées, ma taille enserrée par une ceinture de cuir. Le décolleté mettait parfaitement en valeur ma poitrine, et la pliure du tissu laissait entrevoir mes jambes à chaque mouvement. Mon poignet droit était enserrée par une multitude bracelets d'or et de pierre précieuses, de longues boucles pendait à mes oreilles et mes cheveux tombaient en une cascade de boucles jusqu'au bas de mon dos. Tandis que je marchais dans la rue pour me rendre au temple je pouvais voir les hommes se tournaient sur mon passage. Je croisais même un artiste qui voulut me dédier un poème et me demanda mon prénom le regard empli d'admiration. Je me sentais belle et sûre de moi, comme toujours.

J'entrais dans le temple discrètement et montais jusqu'à la chambre où je devais rejoindre Delmos. J'ignorais s'il serait déjà là ou non. Après un bref coup frappé à la porte, j'entrais.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: What are you hiding to me? ft Delmos Dim 5 Déc 2010 - 22:59

Aujourd'hui j'avais rendez-vous avec Erato. Elle était devenue une amante et je la voyais souvent, soit pour faire mon amant, soit pour apprécier sa charmante compagnie en tant que Muse. Elle ignorait que je savais qu'elle était une espionne pour les Titans. Peu importe, elle pourrait m'être utile après tout. Toute personne qui pourrait m'aider dans ma mission, c'est-à-dire faire tomber les Titans et me débarrasser de Kadmilos par la même était bonne à prendre. Rien que d'y penser cela m'arracha un sourire en coin bien sadique. J'étais une façade, un miroir qui ne vous renvoyait rien. J'étais indéchiffrable, indescriptible, dangereux, retors et vicieux. Toujours des idées derrière la tête et avec moi personne ne savait jamais quoi penser. De moi dans tous les cas. Mais moi je savais quoi penser d'Erato. Elle n'était pas méchante et son histoire avec Zeus ne me regardait pas outre mesure. Pour ca que je l'appréciais. Et puis, elle était belle et son charme me faisait de l'effet. Mais Neltharion réussissait toujours à me rendre plus distant, plus calculateur.

Nous nous voyions toujours dans toutes sortes de lieux. Le changement était bénéfique et j'aimais un peu de discrétion de temps à autre. J'entendis frapper à la porte. Je me levais du lit et ouvrit la porte. Je vis Erato dans une superbe robe blanche magnifique. Elle aussi l'était sinon plus encore. Je l'embrassais directement sur les lèvres douces avant de lui demander si elle allait bien. Je lui souris et l'emmena vers le lit, me couchant ainsi avec elle à ses côtés. Je ne portais pas d'armure mais juste une toge blanche et bleue toute simple avec une ceinture à la taille. Sur le lit, je continuais à l'embrasser tout en enlevant une bretelle de sa robe laissant une épaule nue. Je l'embrassais dans le cou tout en passant ma main libre dans ses cheveux clairs, presque dorés. Je fis baisser l'autre bretelle de sa robe et l'embrassa sur les lèvres une nouvelle fois tout en caressant sa poitrine cachée par le tissu. La robe partit vite et vola dans la pièce tandis que je l'embrassais sur le ventre. Des gestes doux et attentionnés. Chacun de mes gestes étaient tendres et sensuels.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: What are you hiding to me? ft Delmos Dim 12 Déc 2010 - 19:11

Alors que j'entrais doucement dans la chambre je m'aperçus très vite que Delmos était déjà là. Simplement vêtue d'une toge blanche et bleue il s'approcha de moi et déposa un baiser sur mes lèvres. M'attirant contre lui il m'entraîna vers le grand lit à baldaquin sur lequel il s'allongea à mes côtés en me demandant quand même si j'allais bien. Je lui répondis d'un sourire, lui signifiant que tout allait vraiment bien. J'aimais bien sa compagnie. Et j'appréciais ses talents en tant qu'amant. Il restait un mystère pour moi mais je ne m'inquiétais pas de cela outre mesure jusqu'à présent. Je préférais me concentrer sur ses épaules puissantes et son torse musclé. Choses bien plus intéressantes à mes yeux...Le corps d'un homme est à la fois tellement étranger et tellement familier. La façon de faire l'amour diffère pour chaque homme, chaque femme. Avec une femme je suis évidemment plus en terrain connu. Et avec Delmos même si nous avons fait l'amour de nombreuses fois ensemble, chaque étreinte est nouvelle, inédite. Ces moments sont précieux pour moi. Muse de la poésie amoureuse et érotique, je ne me sens jamais mieux que dans ces moments là.

Allongée sur le lit, je sentais ma robe glissait lentement le long de mes épaules pendant que ses lèvres couraient le long de mon cou me faisant frissonner. Une de ses main dans mes cheveux pendant que l'autre caressait ma poitrine maintenant nue, il repris mes lèvres et je répondis à son baiser avec passion crochetant une de mes mains à sa nuque pendant que l'autre caressait son dos. Ma robe ne mit pas longtemps avant de se trouver sur le sol, j'étais maintenant nue, seuls mes bracelets teintés à mon poignet à chacun de mes mouvements. Mon amant nu à son tour je profitais pleinement de son corps et de ces moments de plaisir qui nous étaient offerts. Je ne réfléchissais pas dans ces moments là, me contentant de laisser mon corps et mes sens parlaient. Je profitais de chaque caresse, chaque baiser, essayant de répondre à mon tour à mon amant et de lui redonner l'attention qu'il me portait. Le grand lit qui nous accueillait, les draps fins de coton blanc doré et les voiles qui entouraient le baldaquin étaient des plus luxueux et des plus inspirants. Le soleil filtrait à travers les rideaux de la fenêtre, le bruit de la ville ne nous parvenait qu'à peine. Le temps semblait s'être arrêté sur un de ces moments de plénitude et d'extase que j'appréciais tant.

InvitéInvité
MessageSujet: Re: What are you hiding to me? ft Delmos Mer 15 Déc 2010 - 19:27

Le décor ainsi que la Muse dans mes bras m'inspiraient fortement. Faut dire que dans le grand lit dans lequel nous étions couchés, enlacés l'un contre l'autre et nos corps ne faisant plus qu'un, avec ses draps fins de coton blanc doré et les voiles qui entouraient le baldaquin ainsi que la Muse à la peau blanche et douce et aux cheveux dorés me réconfortait un peu. Il n'y a que dans ces moments-là ou je me sentais bien. Je caressais chacune de ses courbes tout en l'embrassant avec des gestes fermes mais attentionnées. Je ne voulais paraître trop brute avec elle. Même si au fond je ne suis qu'un guerrier sanguinaire....Ma compagne réagissait à chacune de mes caresses et de mes baisers et je lui souris avant de l'embrasser dans le cou sentant son odeur. Une odeur très érotique et qui enivrait mes sens. Mais il y avait aussi l'odeur de la traîtrise ici. Et même si je me laissais aller sans réfléchir, mon esprit lui fonctionnait à mille à l'heure.

Le fait qu'elle soit ici, avec moi, dans ce coin d'Elefteri n'était pas choisi par hasard : Tout était une question d'une réflexion perverse et malfaisante et de discrétion. Ici j'allais pouvoir mettre un tout autre plan à l'œuvre. Ici, j'allais pouvoir la menacer, peut être même la torturer et elle m'aiderais bien sûr. Personne ne pouvait résister à mon monstrueux charme et sens de la négociation. Alors je l'attrapais à la gorge, tandis que je devenais mon alter-ego draconique. Sous cette forme humanoïde, vision de cauchemar, je la fixais de mes yeux rouge sang dans lesquels elle put voir les flammes de l'Hadès danser alors que je la tenais à la gorge de la main gauche tandis que de la main droite furent sortis les lames de poignet que je lui mis sous la gorge, la menaçant directement de mort. Pour la discrétion, je m'adressais à elle mentalement. Et ma voix de dragon résonna dans son esprit, terrible et sortie d'outre tombe.

- Je sais que tu es une espionne pour les Titans...Pas la peine de me leurrer. Je le sais depuis le début. Cependant je ne veux pas te tuer sauf si tu m'y obliges. Je peux te protéger, je peux t'aider si tu m'aides en retour. Je t'embauche comme agent double. Si tu veux savoir quelles sont mes raisons, faudra te montrer plus convaincante et me montrer ta loyauté. Il n'est pas question de tromper nos ennemis, juste de savoir ce qu'ils mijotent. Si jamais tu me trahis....Je m'assurerais personnellement du fait que ton âme connaisse le tourment éternel et cela même dans la mort. Je te ferais torturer lentement et dans ton agonie, tu me demanderas d'en finir alors seulement je t'arracherais et te dévorerais ton cœur encore palpitant....

Je lus dans son âme et vis la peur....une peur noire s'insinuer dans son âme. J'avais réussi. Et cette pensée m'arracha un sourire. Ma babine se retroussa, dévoilant une rangée de crocs blancs et coupants comme des rasoirs. Qu'allait-elle me dire ? J'avais hâte de le savoir....
InvitéInvité
MessageSujet: Re: What are you hiding to me? ft Delmos Mer 22 Déc 2010 - 14:19

Le moment était parfait. Les baisers de Delmos étaient à la fois tendre et fermes, ses caresses douces et passionnés. Rien n'aurait pu me laisser présager que le moment allait basculer. Tout dans cet chambre, en ce jour, semblait avoir été crée pour le plaisir et la volupté. Mais alors que je m'y attendais le moins tout se transforma. L'homme que j'avais devant moi devient...un autre. J'avais un espèce de monstre face à moi, une chose qui ressemblait à un dragon enserra mon cou gracile entre ses griffes. En lieu et place du regard bienveillant auquel j'avais eu droit quelques instants auparavant je voyais des flammes dansaient. Mon coeur battait à tout rompre et des frissons de terreur parcourait ma peau. Qu'est-ce qui avait bien pu se passer? Je l'ignorais...

Mais alors que je tentais de remettre de l'ordre dans mes esprits il s'adressa à moi. Non pas de façon commune, l'espèce de chose qui lui servait de bouche ne bougea même pas quand j'entendis sa voix caverneuse et grave résonnait dans ma propre tête. Il commença une sorte de discours. Arguant qu'il me savait espionne pour les titans, qu'il le savait depuis le début mais qu'il ne voulait pas me tuer pour autant. Il me voulait comme agent double sans pour autant vouloir me dire pourquoi. Il voulait savoir ce que les titans mijotaient. Il me promettait même milles et uns tourments si je m'avisais de le trahir. J'étais terrifié. Il le sentait et s'en réjouissait je pouvais le voir. Si seulement je m'étais tenu loin de ce type! Si j'avais seulement pu me douter de ce qu'il me réservait. Comment aurais-je pu trahir les titans? Ma propre mère? Ne pas me venger de mon père et au contraire venir en aide à quelqu'un qui était de son côté? J'ouvris la bouche, à moitié étouffé par ses longues griffes

" Je ne...négocie pas...avec un monstre..."

Oh il pouvait bien me torturer. Je ne lui servirais plus à rien, une fois morte. Bien sûr j'avais peur, mais la fierté m'empêchait de trop le montrer. Apparemment il pouvait lire dans ma tête. Il y lirait la peur, sans aucun doute. Mais il y verrait ma détermination aussi. Ma détermination à me venger de mon père, à me laisser manipuler et impressionner. Certainement qu'il pouvait me faire souffrir et même bien plus que je l'imaginais mais je ne me laisserais pas faire aussi facilement. Le souffle encore court je tentais de parler encore.

" Je ne par...lerais...qu'avec...Delmos..."


S'il me voulait comme agent double il allait me falloir une bonne raison. Et une double promesse. Après tout, je me fichais bien des titans ou des dieux. Une seule chose m'intéressait...
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: What are you hiding to me? ft Delmos

What are you hiding to me? ft Delmos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Hiding in the city
» Stop hiding. You're gonna die anyway.
» What's hiding under your bed -- Rpg Séries
» + WHAT'S HIDING UNDER YOUR BED
» what's hiding under your bed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
When The Gods Falls :: Hors des Terres :: Archives :: Archives version 1-